15 étapes pour démarrer un cabinet de conseils

30 août 2021 Par Faustin Djoufouet

Inscrivez sur Binance et gagnez GRATUITEMENT des cryptomonnaies

Vous avez pris du temps pour vous former et travailler pour le compte d’autres personnes. Et maintenant, tous vos efforts ont porté leurs fruits – vous êtes l’expert. Pour l’instant, vous souhaitez savoir Comment démarrer un cabinet de conseils et commencer à travailler pour vous-même.  En fait, être son propre patron et vivre sa vie selon ses propres conditions, sans parler de la fixation de vos honoraires vous conduit vers une liberté financière.

Un consultant a beaucoup à offrir. Alors, pourquoi travaillez-vous toujours pour les autres ? Si vous êtes comme de nombreux consultants potentiels, vous ne savez tout simplement pas par où commencer. Peut-être vous vous posez des questions, alors ne vous inquiétez plus.

Je vous détaille dans article, et ce de façon pratique, toutes les étapes pour mettre sur pied votre propre cabinet de conseils.  Etes-vous prêt à sauter le pas ?

Allons-y

Table des Matières

Étape 1: Choisissez votre créneau

Lors du démarrage d’un cabinet de conseils, il sera beaucoup plus facile de vous différencier des consultants généralistes. Surtout sur le long terme, si vous vous spécialisez.

Bénéficiez de 200% de Bonus après votre premier dépôt. Utilisez ce code Promo officiel : wulli

Pensez-y. Si vous aviez un cancer du poumon, iriez-vous chez un médecin généraliste ou un oncologue spécialisé dans le cancer du poumon ? Vous iriez voir ce spécialiste du cancer du poumon. C’est la meilleure chance que vous ayez de résoudre votre problème unique.

Il en va de même pour les entreprises qui ont besoin de consultants. Elles dépenseront leur argent durement gagné pour engager un spécialiste. Elles veulent une certaine assurance.

Bénéficiez de 200% de Bonus après votre premier dépôt. Utilisez ce code Promo : argent2035

En fait, un consultant est un expert dans un domaine particulier. Le fait de savoir que vous êtes un expert de leur problème renforcera leur confiance en votre capacité à faire le travail. Les consultants qui sont des spécialistes apparaîtront les plus qualifiés pour aider et seront les plus attrayants pour les clients.

Vous constaterez peut-être que votre niche se révèle sans effort. C’est peut-être le domaine dans lequel vous avez le plus d’expertise dans votre secteur. Ou, c’est peut-être le créneau que vous trouvez le plus amusant et excitant.

Quel que soit le créneau que vous choisissez, ne commettez pas l’erreur d’essayer d’être la bonne personne pour chaque client. Un bon consultant défini une vocation spécifique, puis commercialise ses compétences auprès de ce public de niche. Ainsi, avant de créer votre cabinet de conseils définissez d’abord votre créneau.

Comment choisir un bon créneau ?

Très probablement, vous avez déjà pris des mesures pour découvrir les domaines dans lesquels vous êtes un véritable expert.

Peut-être que ce que vous faites déjà vous inspire. Au cas contraire, voici quelques domaines qui pourront vous inspirer :

  • Comptabilité, audit. Toute entreprise a besoin d’une comptabilité. Elles cherchent des personnes qui vont vérifier leurs dossiers financiers, humains ou juridiques.
  • Publicité. Aidez les entreprises dans leurs campagnes publicitaires en ligne et hors ligne.
  • Coaching d’autres consultants. Supposons que vous ayez réussi en tant que consultant. Dans ce cas, vous pouvez également envisager un cabinet de conseils qui propose un programme de coaching pour les consultants, y compris des conseils d’experts sur le démarrage et la croissance de leurs sociétés de conseil.
  • Affaires générales. Coaching et conseil général aux entreprises pour aider les propriétaires d’entreprise à surmonter une variété d’obstacles. Vous pouvez même mettre en place un programme de coaching formel ou informel pour les clients et les clients potentiels.
  • Vous avez aussi les domaines comme les assurances, l’avocature, les consultations juridiques, le management des projets, le marketing, etc. Choisissez juste le domaine qui vous convient.

Communiquer directement avec les prospects qui ont besoin de votre d’expertise produira les meilleurs résultats.

Et si vous sentez que vous avez besoin de compléter votre expérience et vos compétences avec une formation spéciale, profitez des opportunités pour le faire. Cela est vrai même si vous êtes un expert dans votre domaine.

Vous êtes peut-être un bon consultant, mais selon le modèle d’entreprise de conseil que vous choisissez, vous aurez peut-être besoin d’une formation spéciale pour donner aux clients certains types de conseils d’experts.

Étape 2 : Les modèles de cabinet de conseils à créer

Bien que vous soyez un expert dans votre domaine, un cabinet de conseils prospère peut vous obliger à développer des compétences particulières.

Inscrivez vous sur Coinbase et bénéficier de 10$ après le premier achat des cryptomonnaies

Par exemple, vous pourriez être appelé à prendre la parole en public, à former d’autres personnes, à identifier des problèmes et des points faibles au sein d’équipes ou de processus, d’analyser et de présenter des données et de faire des propositions écrites ou verbales.

Vous devrez également trouver un modèle de cabinet de conseils qui correspond à vos compétences et à vos objectifs.

Le modèle de consultant indépendant

En tant que consultant indépendant, vous travaillerez en étroite collaboration avec vos clients. Vous réaliserez vous-même le projet et tous les livrables. Si vous voulez un cabinet de conseils légère et flexible, c’est un bon modèle pour vous.

Le modèle d’entreprises de conseils

Lorsque vous ouvrez un cabinet de conseil, vous avez la responsabilité de diriger le cabinet et de travailler sur des projets clients. Cela vous donnera des responsabilités supplémentaires et vous permettra d’embaucher d’autres consultants et du personnel de soutien pour créer et développer un cabinet de conseils plus important.

Si vous n’aimez pas gérer les gens ou vous concentrer sur les activités quotidiennes de la gestion d’une entreprise, ce n’est peut-être pas le modèle de cabinet de conseils idéal pour vous.

Le modèle de conseil hybride

Dans cette variante, au lieu de fournir des services de conseil directs en tant que consultant solo ou par l’intermédiaire d’un cabinet de conseil, vous créez des produits basés sur vos connaissances.

Par exemple, vous pouvez créer un processus et un programme d’apprentissage que vous vendez à d’autres pour un montant fixe ou un prix mensuel. Ce modèle vous permet de réduire votre travail quotidien et de créer un actif vendable qui fonctionne pendant que vous dormez.

Aujourd’hui, de nombreuses sociétés de conseils prospères suivent un modèle hybride. Il s’agit d’un mélange de deux ou plusieurs des modèles de consultation ci-dessus. Vous choisissez ce que vous voulez faire et créez un cabinet de conseils qui se concentre sur ces choses.

Étape 3 : Définissez vos offres ou services de conseil

Si vous voulez que votre cabinet de conseils réussisse, vous devez montrer à vos clients potentiels le service de conseil spécifique que vous offrirez et fournirez. Définissez vos services, livrables et modèle de cabinet de conseil lors du démarrage d’une entreprise de conseil.

Vous pouvez commencer par évaluer vos compétences et réfléchir aux services de conseils généraux que vous souhaitez offrir. Mais, vous devez définir les spécificités de votre offre de conseils avant de travailler avec des clients.

Ceci est vital pour trois raisons :

  • Vous devez articuler votre service de conseil pour les convaincre que vos services sont précieux.
  • Vous devrez facturer des frais qui vous permettront de gérer votre entreprise de façon durable.
  • La spécificité aide à définir des attentes réalistes pour vos clients et clients potentiels.

Ce dernier point profite à vous et à vos clients. Vos clients peuvent prendre des décisions confortables et éclairées. Et vous pouvez éviter que les clients profitent de vous.

Bien que vous ne puissiez pas empêcher complètement le « fluage de la portée », être clair sur ce qu’un client paie à l’avance (et le faire par écrit) aidera à établir des limites réalistes et réalisables sur lesquelles les deux parties peuvent s’entendre. Et, surtout, cela définira également clairement la proposition de valeur pour votre cabinet de conseils.

Vous devez également comprendre pourquoi les clients embauchent des consultants.

Pourquoi les entreprises embauchent les consultants ?

  • Les entreprises embauchent des consultants en raison de leur expertise. Supposons qu’une entreprise collecte des fonds ou adopte un nouveau système logiciel. Dans ce cas, il est mieux pour elles d’embaucher un spécialiste qui maitrise ce système logiciel.
  • Elles embauchent des consultants pour compléter leur personnel. Parfois, les entreprises ont recours à des consultants au lieu d’embaucher des employés à temps plein ou à temps partiel. Elles le font parce qu’elles n’ont pas besoin de payer les prestations des consultants, et certains projets peuvent être temporaires.
  • Les entreprises embauchent des consultants pour identifier les problèmes. Il n’est pas rare que les employés aient du mal à résoudre un problème au sein d’une organisation. Ayant vu une situation similaire dans de nombreuses organisations, un consultant expérimenté pourrait avoir l’expertise nécessaire pour vous aider.
  • Les consultants peuvent être embaucher pour enseigner. Les programmes de formation, les programmes de recyclage, la mise en œuvre de logiciels techniques et d’autres domaines nécessitent des compétences spécialisées que seuls les consultants expérimentés offrent.
  • Les entreprises embauchent des consultants pour prendre des décisions difficiles.

Étape 4 : Rédiger un bon plan d’affaires pour votre cabinet de conseils

Les gens font beaucoup d’erreurs lorsqu’ils démarrent une nouvelle entreprise. Ils se précipitent avant de considérer les aspects essentiels de leur entreprise. Bien que la rédaction d’un plan d’affaires ne soit pas obligatoire, elle peut vous aider à cristalliser vos idées et à éviter de nombreuses erreurs.

Des études montrent que les entrepreneurs qui prennent le temps de rédiger un plan d’affaires lors du démarrage d’une entreprise sont 2,5 fois plus susceptibles de donner suite et de faire décoller leur entreprise. Le travail nécessaire à la création d’un plan d’affaires aide également les nouveaux entrepreneurs à acquérir des compétences qui leur seront précieuses plus tard.

Vous n’avez même pas besoin de rédiger un plan d’affaires traditionnel de 100 pages. Contactez-nous pour la rédaction de votre plan d’affaires ou lisez ce guide complet sur la rédaction d’un plan d’affaires.

Etape 5 : Engagez un avocat d’affaires expérimenté

Engagez un avocat qui ajoute de la valeur

Nous avons rencontré et nous sommes assis en face de nombreux avocats qui sont des tueurs d’affaires. Trop zélés et souvent inexpérimentés, ils se concentrent sur les mauvais problèmes et oublient que leur client a besoin de l’affaire pour aller de l’avant.

Lorsque vous discutez avec les avocats que vous envisagez d’embaucher, posez-leur des questions sur une ou deux négociations compliquées et sur la façon dont ils ont surmonté les obstacles.

Ne faites pas du coût votre critère principal pour embaucher un avocat.

Souvent, les avocats les moins chers sont également moins expérimentés. Payer un taux horaire moins cher peut sembler bien au début. En fin de compte, vous pourriez finir par payer beaucoup plus que si vous aviez engagé un avocat expérimenté (plus cher) en premier lieu.

Bénéficiez de 200% de Bonus après votre premier dépôt. Utilisez ce code Promo : argent2035

Assurez-vous que votre avocat connaît les particularités des cabinet de conseils et a de l’expériences. Aussi, soyez clair sur votre budget et vos attentes. Votre avocat doit comprendre que votre budget est limité et qu’il ne doit pas gaspiller ce budget pour des détails non pertinents.

Engagez un avocat à l’écoute de vos besoins

Votre avocat ne vous sera pas très utile s’il ne répond pas lorsque vous en avez besoin. Étant donné que de nombreuses transactions sont urgentes, assurez-vous que votre avocat sera là pour vous lorsque vous en aurez besoin. Après tout, un client n’attendra pas pendant des semaines que votre avocat examine un projet de contrat de consultation.

Quand engager un avocat ?

En général, le meilleur moment pour engager un avocat est avant de démarrer votre activité.

Trop de gens commettent l’erreur de créer une entreprise et de parvenir à un accord entre co-fondateurs sans consulter un avocat. Dans certains cas, certains co-fondateurs partent et les autres sont laissés pour essayer de faire fonctionner l’entreprise. Un bon avocat vous aidera à trouver la structure d’entreprise appropriée pour votre cabinet de conseils.

Étape 6 :  Décidez de la structure juridique de votre cabinet de conseils

Il existe de nombreux types de structures juridiques d’entreprise pour diverses entités commerciales. Pour les nouveaux propriétaires d’entreprise, choisir la meilleure entité commerciale pour votre entreprise peut sembler accablant.

Ne vous précipitez pas pour décider d’enregistrer votre entreprise immédiatement. Par exemple, même si une entreprise individuelle peut être rapide et peu coûteuse à court terme, elle peut vous exposer à plus de risques, créer un traitement fiscal défavorable et vous créer des problèmes à long terme.

Une société à responsabilité limitée (SARL) pourrait avoir plus de sens pour la plupart des cabinet de conseils.

Passez un peu de temps à lire sur chaque entité possible dans laquelle votre entreprise pourrait s’intégrer. Déterminez quelle structure d’entreprise est la plus utile pour votre entreprise et comment chaque structure d’entreprise peut vous aider à atteindre vos objectifs professionnels et personnels.

Quels sont les quatre types d’entités commerciales les plus connus ?

  • L’entreprise individuelle. Elle est l’entité commerciale la plus élémentaire. Elle signifie qu’une personne est seule responsable des bénéfices et des dettes de l’entreprise.
  • La société de personnes est une responsabilité partagée entre deux personnes ou plus qui sont personnellement responsables d’une entreprise.
  • La société à responsabilité limitée (SARL) est une structure d’entreprise qui permet aux propriétaires, partenaires ou actionnaires de limiter la responsabilité personnelle, mais inclut toujours les avantages fiscaux et de flexibilité associés à un partenariat.
  • Une société est une entité juridiquement considérée comme distincte de ses propriétaires. Cela signifie que les sociétés sont autorisées à posséder des biens, à être tenues responsables, à payer des impôts et à conclure des contrats.

Étape 7 : Mettre en place la comptabilité et la tenue de livres du cabinet

La comptabilité d’entreprise est la façon dont votre entreprise enregistre, organise, interprète et présente ses informations financières. Les comptables analysent la situation financière d’une entreprise pour aider le propriétaire de l’entreprise à prendre de meilleures décisions.

La comptabilité est l’enregistrement, l’organisation, le stockage et la récupération des informations financières liées à votre entreprise.

La comptabilité et la tenue de livres se chevauchent. La principale différence entre les deux est que la comptabilité est la façon dont vous enregistrez et catégorisez les informations financières, tandis que la comptabilité utilise les informations à travers l’analyse, la stratégie et la planification fiscale.

Commencez par embaucher un comptable

Un bon comptable n’est pas la même chose qu’un comptable. De nombreux propriétaires d’entreprise embauchent un comptable avec des objectifs simples en tête : m’organiser, faire payer mes factures et préparer le travail qui sera confié au comptable.

De nombreuses entreprises de conseil feront recours à un comptable externe. Ce dernier doit être régulier au cabinet pour régulariser toutes les écritures, payer toutes les factures et gérer la facturation et les créances.

Avoir de l’aide pour cet aspect de la gestion d’une petite entreprise peut être indispensable, et le temps que cela peut libérer pour un propriétaire occupé, inestimable.

Et, surtout, un comptable n’a pas à partager votre espace de bureau avec vous. Ils peuvent travailler efficacement à distance ou visiter votre bureau un jour toutes les quelques semaines.

Un comptable peut vous aider à organiser vos informations financières

Toute entreprise, de la plus petite des hot-dogs à la plus grande des entreprises publiques, crée des données. Données de vente, données d’inventaire, données des employés, données des clients. La liste est interminable. Et comme tout type de données, si les données ne sont pas organisées et accessibles, elles sont totalement inutiles.

Bénéficiez de 200% de Bonus après votre premier dépôt. Utilisez ce code Promo : argent2035

Vous constaterez que cela est particulièrement pertinent pour votre cabinet de conseils

Avec les données comptables, c’est doublement vrai, et la vitesse à laquelle une petite entreprise peut prendre du retard peut être époustouflante. Même quelques semaines de transactions de vente non enregistrées ou un mois de factures non envoyées par la poste peuvent rapidement submerger une petite entreprise, détruire ses flux de trésorerie et la mettre en faillite plus rapidement.

Un bon comptable peut vous aider à mettre en place un système de classement, à organiser et à payer vos factures à temps, à garantir que les factures des clients sont envoyées rapidement et à mettre en place des plans qui vous obligeront à faire ces choses de manière disciplinée et organisée.

Un bon comptable peut également vous aider à mettre en place et à suivre un prêt de financement de factures si vous devez accélérer les paiements des clients, mais que les clients insistent pour payer 30 jours ou plus après avoir reçu votre facture.

Étape 8 : Évaluez vos finances

La finance d’entreprise utilise les informations financières de votre entreprise pour vous aider à gérer votre argent et à rendre vos opérations commerciales rentables et durables.

C’est important parce que vous devez déterminer comment vous allez financer votre nouvelle entreprise et comment vous allez la développer. Si vous ne comprenez pas les chiffres, vous aurez du mal à créer une entreprise durable et rentable.

Faites très attention à conserver vos fonds lorsque vous démarrez une entreprise. Ne dépensez pas trop.

Certains achats seront nécessaires et logiques pour votre entreprise, mais d’autres, comme l’équipement coûteux et inutile, menaceront la survie de votre petite entreprise.

La bonne nouvelle est que la plupart des consultants qui réussissent peuvent gérer leur entreprise sans frais considérables au début jusqu’à ce qu’ils se constituent un portefeuille de clients et puissent dépenser un peu plus pour l’équipement et les fournitures.

Pour suivre vos finances, vous devrez mettre en place un système de tenue de livres et de comptabilité. Nous en avons parlé plus haut. Ceci est important pour que vous compreniez les flux de trésorerie de votre entreprise et sera également nécessaire à des fins de déclaration de revenus.

Votre système de comptabilité et de tenue de livres comprendra les revenus, les dépenses, les dépenses en capital, les bénéfices, les pertes, etc.

Étape 9 :  Développez votre identité de marque

L’image de marque offre un niveau de professionnalisme rassurant que les très petites entreprises peuvent avoir du mal à établir.

Alors, ne pensez pas que vous pouvez vous permettre de laisser votre identité de marque au hasard. Il est difficile de créer un cabinet de conseils prospère si vous ne prenez pas au sérieux l’image de marque. L’importance de votre identité de marque ne doit pas être sous-estimée.

Les consultants doivent être considérés comme des experts crédibles pour gagner la confiance de leurs clients. Une identité de marque faible sapera cette crédibilité. Un bon design est une bonne affaire, non seulement pour vos clients mais aussi pour vous.

En d’autres termes, vous devez « marcher et parler ». Cela inclut des choses comme une adresse e-mail personnalisée et un domaine qui correspond au nom de votre entreprise de conseil. Exemple : [email protected] Les gens pensent moins aux consultants qui utilisent des adresses e-mail Gmail ou Yahoo.

Quelles questions à répondre pour développer ma marque ?

Avant de lancer votre premier événement de réseautage, pesez-vous ces questions cruciales :

Vos réponses à ces questions (et à d’autres comme elles) construiront le cœur de votre marque. Toutes vos futures décisions de marque devraient développer ces idées. Le nom de votre entreprise, son logo et la conception de votre site Web doivent tous évoluer à partir des concepts que vous avez exposés ici.

Alors, prenez le temps de penser – pensez vraiment – à votre marque dès le départ. Le conseil est un secteur en pleine croissance. Mais, ce sont les pratiques de conseil avec des marques authentiques qui survivront et prospéreront.

Et si vous avez déjà démarré votre activité de conseil et que vous avez du mal à la développer, il est peut-être temps d’envisager un changement de marque. Il est possible que votre image de marque existante vous retienne plus que vous ne le pensez.

Avant de décider de retarder la création d’une identité de marque forte parce que vous n’avez peut-être pas un budget important, repensez ce plan. Vous n’avez pas à dépenser des milliers de dollars pour créer une identité de marque forte.

Étape 10 : Remplissez les formalités administratives

Il y a beaucoup de choses à penser. Nous avons déjà couvert l’exigence selon laquelle vous devez choisir la structure juridique de votre nouveau cabinet de conseils. La structure d’entreprise que vous choisissez n’est pas une évidence. Cela aura un impact sur vous et votre entreprise dans les années à venir.

Un avocat d’affaires expérimenté peut vous aider. Après avoir déterminé la structure juridique de votre entreprise, vous devrez remplir les documents nécessaires. N’oubliez pas que la plupart des États exigent que vous enregistriez votre entreprise si le nom commercial sous lequel vous exploitez votre entreprise diffère du nom commercial légal.

Prévoyez toutes les considérations commerciales, juridiques et logistiques nécessaires, et vous créerez une base solide pour le succès futur de votre cabinet de conseils.

Étape 11 : Eduquez-vous financièrement

L’éducation financière vous permet de comprendre le langage de l’argent et de suivre vous-même vos chiffres. Par exemple, vous devez comprendre l’évolution de vos charges dès le démarrage de votre activité.

Ces frais peuvent inclure :

Une fois que vous savez combien il vous en coûtera pour commencer, comparez-le avec vos fonds réels. Ensuite, planifiez comment vous compenserez la différence.

Exécuter des calculs intelligents pour déterminer combien il en coûtera pour gérer votre entreprise vous permettra de planifier et de réfléchir à la tarification.

Fixer vos frais

Pour créer une structure tarifaire innovante et efficace, vous devez commencer par savoir combien vous coûte la gestion de votre cabinet (vos frais d’exploitation).

Bien qu’il puisse toujours y avoir des dépenses imprévues, les charges de démarrages doivent toutes être pris en compte.

Mais vos coûts d’exploitation ne sont qu’un point de départ. Il est également essentiel de faire des économies dans vos frais. Sinon, il sera difficile de pérenniser votre entreprise dans le temps.

Vous rêvez peut-être de posséder votre agence de conseil physique – ou peut-être rêvez-vous de travailler depuis un bureau à domicile ou même de voyager tout en consultant des clients du monde entier.

Quoi qu’il en soit, pour qu’une entreprise de conseil puisse évoluer et se développer, vous devez facturer des tarifs qui prennent en charge le style d’entreprise que vous choisissez de gérer.

Une fois que vous avez fait le calcul, il est temps de commencer à considérer les aspects les moins tangibles de la tarification – les prix des concurrents et la valeur perçue.

La concurrence et la valeur perçue

Vos clients potentiels font très probablement des recherches – et ils pensent aussi à vos concurrents. Consciemment ou non, ils collectent des données sur ce qu’ils pensent que des services comme le vôtre devraient coûter.

Cela signifie que vous devez également être conscient de ce que vos concurrents facturent. Vous pourriez penser que vos services valent plus ou que vous voulez facturer moins de nouveaux clients que vos concurrents. Et c’est bien.

Mais, si vous n’êtes pas du tout au courant de ce que vos concurrents facturent, vous risquez de manquer complètement la cible. Cela peut donc vous coûter très cher.

La valeur perçue est le montant qu’un client pense qu’un service (ou un produit) vaut. Et les prix de vos concurrents font partie de cette perception. Mais, pas l’image entière.

Votre temps a de la valeur et vous devez gagner votre vie. Mais vos clients et clients potentiels ne s’en soucieront pas. Ils se soucieront des résultats tangibles que vos services fournissent pour leur entreprise. Plus ils ont à gagner, plus la valeur perçue est élevée.

Votre image de marque peut également influencer la perception de vos services de conseil.

Un logo élégant et un positionnement de marque haut de gamme conduiront à une valeur perçue plus élevée qu’un positionnement de marque discount. Les clients, en particulier les nouveaux clients, peuvent être prêts à payer plus s’ils font davantage confiance à votre marque de conseil.

Alors, n’oubliez pas de tenir compte de votre marque et des prix de vos concurrents lors de la création de votre stratégie de prix.

Comment facturer vos clients ?

En fin de compte, les consultants facturent leurs services de l’une des trois manières suivantes :

Les taux horaire

Un taux horaire est un taux forfaitaire, payé pour chaque heure de travail. C’est basé sur votre expertise, et les clients ne paient que pour le temps (nombre total d’heures) que vous passez à travailler pour eux.

Vous devez suivre vos heures en utilisant cette approche, et les clients auront probablement des questions si le travail que vous effectuez prend beaucoup plus de temps que prévu.

Les taux de projets

Un tarif de projet offre aux clients un prix tout compris basé sur l’étendue des travaux sur une base projet par projet. Vous prenez le risque que les travaux prennent plus de temps que prévu.

Bénéficiez de 200% de Bonus après votre premier dépôt. Utilisez ce code Promo : argent2035

Les taux de projet peuvent bien fonctionner s’il vous faut moins de temps pour terminer le projet. Ils peuvent créer des frictions avec les modifications de la portée du travail et ajuster le taux du projet pour refléter les changements de portée.

Les provisions

Une provision est une somme d’argent fixe qu’un client vous paiera par mois, par semaine ou par jour. Ce type de tarif est idéal lorsque vous fournissez un service continu à un client qui ne peut pas être défini avec précision dans le temps ou qui varie d’une semaine à l’autre ou d’un mois à l’autre, mais généralement dans une fourchette raisonnable.

C’est à vous de voir laquelle de ces approches vous correspond le mieux.

Etape 12 : Construire une présence en ligne

Comme nous l’avons expliqué précédemment, aujourd’hui, il est impossible d’atteindre la plupart des clients sans un site Web. Cela est particulièrement vrai pour les nouvelles petites entreprises et les startups qui tentent de rivaliser dans un monde de plus en plus bruyant. Mais c’est aussi vrai pour les entreprises de grandes tailles.

Vous ne me croyez pas ? Une étude récente montre que 97% des consommateurs recherchent leurs achats en ligne avant d’acheter quelque chose.

Votre site Web est un élément crucial de votre stratégie de marketing et de marque. Alors, mettez cet outil commercial essentiel au service de votre entreprise de conseil. Commencez par vous assurer que la conception de votre site Web incarne vraiment votre marque de conseil. Les visiteurs doivent comprendre qui vous êtes et en quoi consiste votre marque dès leur arrivée.

La conception visuelle et la copie marketing de votre site Web doivent projeter la voix et l’identité de votre marque. Voici quelques suggestions :

En plus de servir d’ambassadeur de marque, le site Web de votre entreprise est également un excellent endroit pour montrer vos réussites en matière de conseil à un large public.

Envisagez de partager des témoignages et des études de cas d’anciens clients satisfaits. Vous voudrez peut-être même intégrer une boutique en ligne à votre site Web pour vendre vos livres ou vos outils de conseil exclusifs (Consultez notre boutique ici).

Enfin, une conception de site Web solide donnera de la crédibilité et de la légitimité à votre entreprise. Cliquez ici pour créer le site de votre entreprise.

Étape 13 : Créer un plan de vente

Et, comme un consultant est souvent le seul membre de son équipe, vous devrez vous familiariser avec la vente vous-même.

Si vous êtes un conseiller de vente, vous devriez déjà être un expert en vente.  Mais si votre activité de conseil se concentre sur un autre domaine (les Finances par exemple), vous devez réfléchir à votre plan de vente et élaborer un plan de match pour vous vendre et vendre vos services.

Votre plan de vente fera la différence entre le succès et l’échec. Et c’est là qu’un peu de pratique vous aidera.

Prenez le temps de développer et de répéter votre « pitch d’ascenseur » jusqu’à ce que vous puissiez le livrer confortablement et en toute confiance. Cette explication de 20 à 30 secondes de ce que vous faites devrait être intrigante et dynamique.

Et cela devrait aider les gens à parler de votre activité de conseil aux autres. Après tout, le meilleur canal de vente pour la plupart des cabinet de conseils est le « bouche à oreille ».

Vous voudrez développer à la fois une stratégie de vente globale et une liste de tactiques quotidiennes qui permettront à vos efforts de vente de progresser. Vous devez peut-être faire appel à un employé ou à un entrepreneur pour compléter votre équipe de vente.

Si vous ne vendez pas vos services, il y a de fortes chances que personne ne le fasse. Ainsi, assurez-vous de faire des ventes une partie de votre journée tous les jours. Créez une liste de diffusion et restez en contact avec vos clients et prospects.

En fin de compte, vous rédigerez de nombreuses propositions de clients, alors habituez-vous à le faire dès le début de votre pratique de conseil.

Vendre vos services en ligne

Vous vous demandez peut-être pourquoi vous auriez besoin d’un magasin de commerce électronique. Et peut-être que non.

Mais, si vous avez écrit un livre dans votre domaine d’expertise ou si vous avez votre matériel de conseil exclusif, vous pouvez envisager de rendre ces ressources disponibles à l’achat en ligne.

Le revenu passif peut être utile pour renforcer vos résultats et constituer un filet de sécurité important pendant les saisons de soudure.

Voici donc quelques éléments à considérer si vous décidez de compléter vos revenus de consultation en vendant en ligne.

Vendez vos produits sur 5euros.com ou tout simplement sur upwork.com. Bref vous devez trouvez un site de freelance ou vous pouvez vendre vos services. Voici une formation premium qui vous explique clairement comment gagner de l’argent sur 5euros.com. Cliquez juste ici.

Étape 14 : Faire connaitre votre cabinet de conseils

Faites votre publicité….

L’un des moyens les plus efficaces de se forger une réputation dans le domaine du conseil et de gagner des clients est de partager votre expertise avec le plus de personnes possibles.

Une partie centrale de votre prospection doit viser à atteindre des groupes avec votre message…. obtenir à peu près n’importe quel podium que vous pouvez au début. Vous constaterez que parler conduit à plus de paroles et que plus de paroles conduit à mieux parler et que mieux parler conduit aux clients.

Le réseautage lors d’événements de l’industrie auxquels vos clients assistent peut également vous être utile. Vous découvrirez les tendances de l’industrie et aurez également l’occasion de réseauter avec des clients et des clients potentiels. Ces références potentielles de bouche à oreille aideront à générer de nouvelles pistes de consultation.

Et recherchez également des occasions d’assister à des événements axés sur l’industrie du conseil. Vous constaterez peut-être que le réseautage avec d’autres dans le domaine du conseil vous aide à établir des liens avec de nouvelles sources d’affaires et de nouveaux clients.

Bénéficiez de 200% de Bonus après votre premier dépôt. Utilisez ce code Promo : argent2035

Et, vous apprendrez d’autres consultants comment développer une proposition de valeur convaincante lors de la vente de vos services de conseil aux clients.

……comment ?

Chaque fois que vous faites des apparitions personnelles, assurez-vous d’avoir des cartes de visite et des brochures si les participants souhaitent en savoir plus sur vos services et inclure un numéro de téléphone et d’autres informations de contact importantes sur votre carte de visite. Alors que de nombreuses personnes préfèrent le courrier électronique, il n’est pas facile de créer un climat de confiance avec des clients potentiels en utilisant uniquement le courrier électronique.

Les experts recommandent aux consultants d’inclure les informations suivantes dans toute brochure marketing.

Le marketing de contenu est également un excellent choix pour les consultants.

Vous pouvez envisager d’écrire un ebook sur votre domaine d’expertise particulier. Et, les blogs sont une autre stratégie de marketing de contenu efficace.

Ne dévoilez pas tous vos secrets, bien sûr. Mais, assurez-vous d’offrir des informations précieuses de votre point de vue unique.

Les blogs et les livres électroniques sont d’excellents moyens d’établir une autorité (en particulier dans un marché de niche), de construire votre classement de recherche organique grâce à de solides pratiques de référencement et de collecter des pistes d’adresses e-mail. Voici comment transformer les visiteurs de votre site ou boutique en clients.

Des médias sociaux

En tant que nouveau propriétaire d’entreprise prometteur, vous voudrez également profiter pleinement de l’exposition peu coûteuse et facile que le marketing des médias sociaux vous offre. Comme nous l’avons expliqué précédemment,

Les médias sociaux … vous permettent de nouer des relations sociales avec les clients actuels, tout en établissant des relations à faible pression avec les futurs acheteurs.

Maintenir (au minimum) une présence sur Facebook, LinkedIn, etc vous aidera à créer un public de fidèles. Aidez les visiteurs à voir en quoi consistent vos services de conseil en publiant des conseils et des observations et en partageant tous les articles que vous avez pu écrire.

Établissez-vous en tant qu’expert en la matière et établissez des relations avec les clients actuels et futurs en maintenant une présence interactive. Cela rassurera votre public que vous êtes accessible, bien informé et fiable.

Vous pouvez même participer à des conversations sur la façon de démarrer une entreprise de conseil puisque vous devenez un expert sur ce sujet lorsque vous dirigez votre propre entreprise de conseil.

Envisagez d’utiliser un outil de gestion des réseaux sociaux (comme Buffer) pour programmer à l’avance toutes vos publications sur les réseaux sociaux. Cela vous permettra de construire votre journée autour de vos clients au lieu de votre calendrier de publication sur les réseaux sociaux.

Il est toujours important de vérifier régulièrement afin de pouvoir répondre aux demandes des clients.

Parmi ces réseaux sociaux, il y a Pinterest que je vous recommande fortement. C’est en fait un moteur de recherche qui peut vous permettre de gagner beaucoup d’argent. Pour vous aider, voici un logiciel qui vous permet d’automatiser vos publications sur Pinterest. Cliquez ici pour le télécharger

Étape 15 : Comment trouver des partenaires pour votre cabinet de conseils

Comme pour tout aspect de votre entreprise, commencez par réfléchir sérieusement à la question. Voici quelques questions pour vous aider à démarrer :

Dans toute relation, il est essentiel de savoir ce que vous espérez gagner.

Les relations avec les partenaires et les investisseurs peuvent prendre une multitude de formes. Vous cherchez simplement quelqu’un pour investir du capital ? Ou recherchez-vous des prospects, quelqu’un avec qui partager les coûts, ou une exposition et un succès par association avec une marque établie ?

Vous seul savez ce qui est le plus utile pour votre entreprise. Choisissez le partenaire commercial qui vous semble le plus logique. Mais, vous devez savoir quels sont vos objectifs avant de rencontrer un partenaire ou un investisseur potentiel.

Une fois que vous avez déterminé vos objectifs relationnels, il est temps de commencer à réfléchir au type de relation qui répondra le mieux à ces objectifs.

Voici quelques options à considérer…

Financement participatif

Les sites de financement participatif comme Kickstarter et Indigogo offrent la possibilité de collecter des fonds auprès d’une foule d’étrangers.

Ces projets de collecte de fonds sont faciles à mettre en place et vous permettent de lever des fonds sans accorder à aucun investisseur ou partenaire aucune influence sur votre activité de conseil. Vous devrez cependant donner suite à toutes les promesses faites à vos bailleurs de fonds.

Si vous souhaitez un véritable partenariat commercial, le financement participatif n’est peut-être pas le choix pour vous. Et ce n’est souvent pas un bon choix pour les entreprises de conseil.

Mais chaque entreprise, y compris le cabinet de conseils, est unique.

Investisseurs providentiels et capital-risqueurs

Les investisseurs providentiels et les investisseurs en capital-risque offrent une voie plus traditionnelle pour lever des fonds pour votre nouvelle entreprise de conseil. Si vous envisagez de créer une agence de conseil au lieu de faire cavalier seul, cela peut être une option à considérer.

Mais, vous devrez travailler dur pour vendre aux investisseurs commerciaux la viabilité financière de votre entreprise.

Cela est particulièrement vrai au début. Peu d’investisseurs sont prêts à investir tôt dans une entreprise de conseil.

D’un autre côté, si vous avez une entreprise de conseil prospère que vous cherchez à développer, il sera plus facile de trouver des investisseurs intéressés, surtout si vous faites du conseil dans le domaine de la technologie.

Mais soyez prêt à ce que les investisseurs s’attendent à jouer un rôle important dans votre entreprise.

Après tout, ces investisseurs investissent leur argent dans votre cabinet de conseil dans l’espoir de rentabiliser cet investissement. Ainsi, ils voudront s’assurer que vous gérez votre entreprise d’une manière susceptible d’assurer ce retour.

Le Partenariat

Les partenaires commerciaux peuvent prendre plusieurs formes. Un véritable partenariat commercial se produit lorsque les deux partenaires investissent à parts égales dans le succès de l’entreprise. Les deux partenaires consacrent des finances, des ressources et du travail égaux pour faire fonctionner l’entreprise.

Mais, si vous n’avez pas déjà un partenaire profondément engagé à vos côtés, vous pouvez également établir des partenariats plus occasionnels ou temporaires avec des marques existantes ou d’autres consultants.

Bénéficiez de 200% de Bonus après votre premier dépôt. Utilisez ce code Promo : argent2035

Recherchez des marques ou des consultants complémentaires à vos services plutôt que de rivaliser pour votre entreprise. Et assurez-vous que vous partagez les mêmes objectifs pour votre partenariat.

Étape 15 :  Trouvez la bonne aide

Finalement, si tout se passe bien, vous embaucherez des employés pour vous débarrasser des tâches de votre assiette afin que vous puissiez vous concentrer sur le service à vos clients.

Mais les employés doivent être payés. Ainsi, dans un premier temps, vous ne devez embaucher que pour les postes qui procureront les avantages les plus immédiats à votre entreprise.

Il n’y a pas une seule bonne réponse pour ce que ces postes pourraient être – chaque entreprise de conseil est différente. Mais lorsque vous réfléchissez aux postes pour lesquels embaucher, réfléchissez aux aspects de l’entreprise qui posent les défis les plus importants.

Et considérez vos limites.

Si vous êtes un débutant en marketing, envisagez d’embaucher un responsable marketing pour vous aider à élaborer une stratégie pour votre entreprise.

Si vous n’êtes pas sûr de la facturation et des chiffres, engagez un spécialiste de la facturation pour gérer les comptes et assurer la collecte des paiements.

Embauchez un employé qui est un expert dans les domaines dans lesquels votre entreprise manque actuellement. Construire une équipe solide et bien équilibrée créera une base stable pour votre entreprise.

Toutefois, voici une formation qui vous permet d’avoir un taux de conversion explosif sur votre boutique sur internet. C’est un lien d’affiliation.

Vous avez déjà crée vous propres entreprise, laissez-nous un commentaire

Inscrivez sur Binance et gagnez GRATUITEMENT des cryptomonnaies