Gagner de l’argent avec les apps comme TikTok

30 septembre 2023 Par Faustin Djoufouet

Tout le monde peut désormais gagner de l’argent sur internet. Avec l’essor fulgurant des réseaux sociaux ces dernières années, de nouvelles opportunités de monétisation de contenu en ligne ont vu le jour. Des apps comme TikTok permettent désormais à leurs créateurs de talents de transformer leur passion en source de revenus.

Vous avez envie de vous lancer et de commencer à gagner de l’argent grâce à vos vidéos ? C’est tout à fait possible ! Bien sûr, réussir à vivre uniquement de ses publications sur les réseaux sociaux demande énormément de travail. Mais petit à petit, en développant sa communauté et son influence, les micro-revenus peuvent devenir une activité rentable.

Bénéficiez de 200% de Bonus après votre premier dépôt. Utilisez ce code Promo : argent2035

Dans cet article, découvrez comment tirer profit de votre présence sur TikTok et les différentes manières de monétiser votre audience. Vous verrez que plusieurs options s’offrent à vous, avec un potentiel de gains qui croît au fur et à mesure que votre popularité augmente.

Prêt à transformer votre passion pour la vidéo en source de profits ? Dans cet article, découvrez 5 apps comme TikTok et leurs possibilités de gains !

C’est parti !

1. YouTube Shorts 📹

Avec pas moins de 2 milliards d’utilisateurs connectés chaque mois, YouTube est sans conteste LA plateforme vidéo de référence dans le monde. Un statut dominant que le géant américain entend bien préserver face à l’émergence de nouveaux challengers comme TikTok. Pour contrer la viralité des formats ultra-courts made in TikTok, YouTube a lancé en 2020 les YouTube Shorts.

Il s’agit de vidéos verticales d’une durée maximum de 60 secondes, pensées pour une consommation rapide depuis un smartphone. Les créateurs ont accès à tout un arsenal d’outils créatifs pour donner vie à leurs idées : effets visuels, texte overlay, speed control, inserts d’images, de sons, etc. Le tout compilé dans un fil dédié regroupant les meilleurs Shorts en tendance.

BookmakersBonusPariez maintenant
✔️ Bonus : jusqu'à 1950 € + 150 tours gratuits
💸 Large gamme de jeux de machines à sous
🎁 Code promo : argent2035
✔️Bonus : jusqu'à 1500 € + 150 tours gratuits
💸 Large gamme de jeux de casino
🎁 Code promo : argent2035
✔️ Bonus: jusqu'à 1750 € + 290 FS
💸 Portefeuille de casinos de premier ordre
🎁 Code promo : 200euros

Bref, YouTube a mis le paquet pour proposer une expérience utilisateur au moins aussi addictive et créative que TikTok. Mais quand il est question de monétisation, les YouTube Shorts peuvent-ils rivaliser avec les rémunérations alléchantes promises aux superstars du réseau chinois ? Pas encore…

Contrairement aux vidéos classiques, les YouTube Shorts ne permettent en effet pas d’insérer de publicités. Impossible donc de générer directement des revenus publicitaires avec ce format émergent. Pour le moment, la monétisation des Shorts passe par un chemin un peu plus détourné.

Leur véritable intérêt est de servir de tremplin pour se constituer rapidement une audience engagée sur YouTube. En misant sur des concepts créatifs et accrocheurs bien ciblés, n’importe quel créateur peut voir ses Shorts cartonner et devenir virales assez facilement. Ce qui lui permettra d’engranger des milliers, voire des millions d’abonnés supplémentaires en quelques semaines seulement.

apps comme TikTok

Une fois cet impressionnant bassin d’abonnés constitué, le créateur n’a plus qu’à rediriger habilement son audience vers son contenu phare : les vidéos YouTube standard. Celles qui, via les revenus publicitaires, rapportent chaque année des millions de dollars aux YouTubeurs stars comme PewDiePie ou MrBeast.

On le comprend, les YouTube Shorts s’inscrivent pleinement dans une stratégie business globales pour maxmimiser ses profits sur la plateforme. Pour peu que le transfert soit bien orchestré, ce combo gagnant shorts + vidéos Long-Format peut s’avérer extrêmement lucratif sur la durée. Reste aux créateurs les plus malins de jouer intelligemment de cette complémentarité.

YouTube ne compte pas en rester là et testerait déjà des modèles de partage des revenus publicitaires sur les Shorts, histoire de rendre le format directement monétisable. Une menace de plus pour TikTok, bien obligé de réagir pour continuer à attirer les talents !

Certains créateurs rapportent gagner des centaines de dollars par mois sur YouTube Shorts. Le potentiel semble prometteur !

2. Instagram Reels 🎥

Avec plus d’1 milliard d’utilisateurs actifs, Instagram demeure l’un des réseaux sociaux les plus influents. Et si historiquement les photos régnaient en maître, la vidéo prend une place de plus en plus importante. Pour répondre à ce besoin et contrer l’avancée de TikTok, Instagram a lancé en 2020 les Reels.

Il s’agit d’un format vidéo vertical et court, pouvant aller jusqu’à 30 secondes. Les utilisateurs peuvent y exprimer leur créativité grâce à une multitude d’outils : effets visuels, audio, textes, etc. Techniquement bluffants, les Reels commencent à rencontrer leur public, surtout auprès des plus jeunes.

apps comme TikTok

Mais Instagram étant avant tout une vitrine pour les instagrammeurs, la question de la monétisation des Reels est cruciale pour motiver les créateurs. Car contrairement aux photos et vidéos classiques, impossible encore d’intégrer des publicités au cœur des Reels.

Heureusement, Instagram propose depuis 2021 un « Fonds pour les créateurs » visant à inciter et récompenser la production de Reels de qualité. Sur le modèle du TikTok Creator Fund, ce fonds alloue tous les mois une enveloppe financière aux vidéastes en fonction de leurs performances. Le montant versé dépend à la fois du volume de vues générées et du respect des recommandations éditoriales Instagram.

Bien que ces bonus restent pour l’instant assez symboliques, ils témoignent de la volonté d’Instagram de pousser ce format prometteur. D’autant que les perspectives de monétisation ne s’arrêtent pas au fonds de créateurs.

De nombreux influenceurs à succès sur Instagram ont rapidement compris tout le potentiel des Reels pour promouvoir des marques. Sponsorisés ou non, ces mini-vidéos constituent un support de storytelling efficace pour mettre en scène des produits auprès de leur audience. Un placement de produit qui peut rapporter gros selon la renommée de l’influenceur.

Surtout, une vidéo Reels virale aide le créateur à étendre considérablement sa visibilité. De quoi attirer l’œil de grandes marques prêtes à le rétribuer généreusement en échange de contenus sponsorisés sur son fil Instagram.

Entre le fonds pour les créateurs, les partenariats rémunérés et les possibilités offertes par une audience élargie, les Reels commencent donc à montrer un certain potentiel financier. Reste aux créateurs les plus imaginatifs à se les approprier avec talent pour transformer l’essai !

BookmakersBonusPariez maintenant
✔️ Bonus : jusqu'à 1950 € + 150 tours gratuits
💸 Large gamme de jeux de machines à sous
🎁 Code promo : 200euros
✔️Bonus : jusqu'à 1500 € + 150 tours gratuits
💸 Large gamme de jeux de casino
🎁 Code promo : 200euros
SECRET 1XBET✔️ Bonus : jusqu'à 1950 € + 150 tours gratuits
💸 Large gamme de jeux de machines à sous
🎁 Code promo : WULLI

Pour le moment, les possibilités de monétisation directe sont limitées. Mais les créateurs éligibles peuvent toucher un bonus via le fonds Reels Play, et être rémunérés grâce aux publicités in-stream.

3. Snapchat Spotlight 🌟

Avec plus de 100 millions d’utilisateurs actifs quotidiens, Snapchat fait partie intégrante du paysage des réseaux sociaux. Sa force ? Un usage axé sur le partage de photos et vidéos éphémères entre amis proches. Mais avec Spotlight, Snapchat pourrait bien devenir también la nouvelle application préférée des créateurs de contenu. Explications.

Lancé fin 2020, Spotlight est un fil de vidéos publiques permettant aux Snapchatters les plus créatifs de briller auprès de la communauté. Un peu comme le Fyp de TikTok finalement. Sauf que Spotlight met en avant des Snaps de quelques secondes seulement. De quoi ravir les aficionados des formats ultra-courts.

apps comme TikTok

Mais ce qui différencie vraiment Spotlight de la concurrence, c’est son programme de rémunération des créateurs. Snapchat a en effet débloqué plus d’1 milliard de dollars pour payer directement les auteurs des Snaps les plus plébiscités. Le partage des revenus publicitaires de Spotlight leur permet de toucher jusqu’à des milliers de dollars par mois !

Concrètement, plus une vidéo génère de vues, plus le créateur empoche un chèque conséquent de Snapchat. Certains chanceux auraient déjà encaissé des bonus de 40 000 dollars pour un seul Snap viral ! Pas mal pour seulement 10 secondes de contenu

Bien évidemment, il est très improbable de gagner sa vie uniquement grâce à Snapchat Spotlight pour le commun des mortels. Seuls les créateurs parvenant à engager une audience massive touchent les sommes mirobolantes évoquées.

Mais le programme n’en constitue pas moins une opportunité alléchante de se faire un peu d’argent de poche. D’autant que le processus de paiement et les seuils d’éligibilité sont volontairement très accessibles.

Là où TikTok ou Instagram exigent des critères spécifiques sur le contenu, Snapchat rétribue cualquier vidéo publiée sur Spotlight, sans exception. Une simplicité bienvenue pour motiver les Snapchatters occasionnels à tenter leur chance. Et avec une moyenne de 25$ par million de vues, hériter de quelques dollars ne relève plus du rêve.

Alors certes, on est encore loin des 70% de revenus publicitaires redistribués aux créateurs sur TikTok. Mais pour une plateforme jusque-là assez hermétique aux ambitions financières de ses membres, c’est une première étape intéressante.

Dans la guerre sans merci pour attirer les talents créatifs du moment, Snapchat pourrait bien avoir un coup à jouer. Affaire à suivre… Gagner de l’argent sur Snapchat devient donc un jeu d’enfants.

4. Triller 🎤

Triller se positionne comme le concurrent direct de TikTok sur le créneau des vidéos courtes et musicales. Et l’application américaine compte bien détrôner le géant chinois en attirant les créateurs de contenus les plus en vue, à coup de programmes rémunérateurs alléchants. Examinons les différentes stratégies déployées par Triller pour motiver les talents à rejoindre et animer sa plateforme.

Tout comme TikTok, Triller mise en priorité sur un fond dédié aux créateurs, intitulé pompeusement « Triller Money ». 250 millions de dollars ont été provisionnés pour rétribuer directement les vidéastes publient du contenu viral et de qualité. Le montant des bonus varie selon le nombre de vues, mais peut rapidement prendre des proportions élevées pour les stars de l’application.

Triller verserait jusqu’à 5 dollars pour 10 000 vues, soit 5 fois plus que son rival TikTok! Des challenges viennent jalonner ce programme pour insuffler une émulation créative et faire émerger de nouveaux talents. De quoi motiver les ambitieux à produire toujours plus de contenus originaux.

BookmakersBonusPariez maintenant
✔️ Bonus : jusqu'à 750 € + 150 tours gratuits
💸 Large gamme de jeux de machines à sous
🎁 Code promo : 200euros
💸 Cryptos: bitcoin, Dogecoin, etheureum, USDT
✔️Bonus : jusqu'à 2000 € + 150 tours gratuits
💸 Large gamme de jeux de casino
🎁 Cryptos: bitcoin, Dogecoin, etheureum, USDT
✔️ Bonus: jusqu'à 1750 € + 290 FS
💸 Cryptos casinos de premier ordre
🎁 Cryptos: bitcoin, Dogecoin, etheureum, USDT

Mais au-delà de cet effet d’annonce, Triller mise surtout sur des contrats juteux proposés à des influenceurs et célébrités déjà connus. L’idée : leur garantir des revenus confortables s’ils acceptent de déserter TikTok pour rejoindre Triller et y publier en exclusivité. Une stratégie de « chasseurs de têtes » qui permettrait à Triller d’être moins dépendant d’un algorithme pour faire émerger ses stars.

apps comme TikTok

Parmi les pointures qui ont déjà succombé à l’appel de Triller, le boxeur Mike Tyson. Mais aussi des têtes d’affiches de la musique comme Lil Wayne, Kendrick Lamar ou même le DJ Diplo. Preuve que l’application séduit aussi bien les sportifs que les chanteurs. Son alliance avec certaines ligues sportives américaines devrait encore renforcer son leadership sur la capture de contenus exclusifs premium.

Bien conscient que la clé du succès réside dans les communautés engagées de créateurs, Triller n’hésite donc pas à mettre la main au portefeuille. Reste que la viabilité d’un tel modèle économique, basé sur quelques stars mondiales, peut interpeller.

L’avenir dira si la stratégie offensive de Triller s’avérera payante sur le long terme pour chiper à TikTok sa couronne de roi des vidéos courtes. Mais une chose est sûre, les créateurs stars sont d’ores et déjà assurés de monnayer au prix fort leurs talents, que ce soit sur TikTok ou Triller !

5. Likee

Pour générer des revenus avec Likee, la clé est de créer des vidéos engageantes et originales qui plairont à votre audience. Choisissez des thématiques, effets vidéo ou types de contenus plébiscités par les utilisateurs de Likee et adaptez-les à votre personnalité

Une fois vos vidéos de qualité mises en ligne, assurez-vous de les rendre visibles en utilisant des hashtags populaires correspondant à leur thème. Interagissez régulièrement avec les autres créateurs du réseau en commentant et likant leurs contenus. En retour, ils seront enclins à venir sur votre profil.

Diffusez également en live sur Likee à des horaires de forte audience pour inciter les utilisateurs à vous envoyer des cadeaux virtuels monnayables. Pensez aussi à participer aux défis et concours sponsorisés par l’application : certains sont rémunérateurs.

Dernier conseil, lorsque votre nombre d’abonnés et de vues le permettra, activez le programme de monétisation officiel de Likee. Vos vidéos rapporteront alors de l’argent en fonction de leur audience. Soyez régulier et Likee peut devenir une source de revenus !

6. TikTok 🎶

Evidemment, LA plateforme à privilégier actuellement pour espérer gagner de l’argent reste TikTok. Ses différents programmes offrent de multiples façons de monétiser.

Avec le Fonds Créateurs, les badges des lives, et les accords publicitaires, certains créateurs TikTok parviennent à engranger des revenus à 5 chiffres !

Mieux, la visibilité offerte par le gigantesque audience de TikTok ouvre souvent la voie à des opportunités externes.

Bref, toutes ces apps offrent des possibilités de monétisation aux créateurs talentueux. Mais TikTok et YouTube Shorts se détachent clairement pour leur potentiel de gains déjà matures. Alors, sur quel cheval miser ? 🐎

FAQ

Q: Comment gagner de l’argent sur TikTok?

R: En rejoignant le programme de monétisation des créateurs TikTok Creator Next, ou via des partenariats rémunérés avec des marques. Il faut avoir un compte vérifié avec minimum 10 000 abonnés.

Q: Quels types de contenus sont les plus rentables sur TikTok?

R: La comédie, la danse, le lifestyle, les défis et astuces sont des thématiques populaires auprès des annonceurs. Créez des contenus courts, originaux et engageants.

Q: Peut-on vraiment devenir influenceur et vivre de TikTok?

R: Oui c’est possible quand on arrive à fidéliser une large audience et à monétiser cette communauté via les partenariats. Cela demande du travail et de la persévérance.

Q: Existe-t-il d’autres applications pour gagner de l’argent?

R: Oui, Instagram, Snapchat, YouTube ou Twitch proposent aussi des programmes de monétisation. Il faut créer du contenu de qualité et promouvoir ses comptes sur le long terme.

Q: Les applications paient-elles leurs créateurs directement?

R: Elles ne versent pas d’argent direct mais permettent de monétiser via publicités, abonnements payants, pourboires, affilations etc. Les gains dépendent de l’engagement.

Q: Cela vaut-il le coup d’investir du temps pour gagner quelques euros?

R: Au début les revenus sont faibles. Mais en développant sa communauté sur le long terme, cela peut devenir un complément ou revenu principal.

N’hésitez pas si vous avez d’autres questions !

author avatar
Faustin Djoufouet Enseignant Chercheur
Je suis Docteur en Finance et Expert en Finance islamique. Consultant d'entreprises, je suis par ailleurs Enseignant-Chercheur à High Institut of Commerce and Managment, Bamenda of University. Fondateur du Groupe Finance de Demain et auteur de plusieurs ouvrages et articles Scientifiques.