La cryptomonnaie vu sous l’angle de la finance islamique

11 février 2022 Par Faustin Djoufouet

Inscrivez sur Binance et gagnez GRATUITEMENT des cryptomonnaies

La cryptomonnaie est essentiellement un moyen numérique d’échange de devises et un moyen de paiement numérique qui utilise la technologie blockchain. La révolution technologique et numérique de ces dernières décennies a entraîné la création et l’utilisation de systèmes de paiement innovants. La cryptomonnaie est l’un de ces principaux systèmes de paiement révolutionnaires à usage professionnel et personnel. On assiste donc à ce qu’on appelle la finance décentralisée ou DeFi. Ces innovations sont assises sur les technologies blockchain. Cependant, la question reste la suivante : le mariage entre la cryptomonnaie et la finance islamique fait bon ménage?

Bien qu’il existe actuellement plus de 5 000 crypto-monnaies sur le marché, le bitcoin reste la cryptomonnaie la plus connue. C’est la première pièce de cryptomonnaie à se généraliser.

Pour les musulmans, la question se pose de savoir si les plateformes de paiement crypto sont considérées comme halal. Autrement dit, ces moyens de paiement respectent-ils les principes de la finance et de la loi islamique ? Dans tous les cas, nous abordons dans cet article l’aspect halal ou haram de l’utilisation du marché de la cryptomonnaie.

Cryptomonnaie et la finance islamique : une interprétation islamique

Une interprétation islamique complète, qui a déclenché une augmentation massive des investissements musulmans dans Bitcoin et Ethereum en 2018, a été fournie par le conseiller de la charia Mufti Muhammad Abu-Bakar (ancien conseiller de Blossom Finance) qui a soutenu que Bitcoin est autorisé en vertu de la charia. Il a examiné les arguments selon lesquels la crypto elle-même était spéculative, mais son point de vue était que toutes les devises ont un élément spéculatif et cela ne considérait pas automatiquement la crypto comme haram.

Article à lire : Que veut dire Halal et Haram

Bénéficiez de 200% de Bonus après votre premier dépôt. Utilisez ce code Promo officiel : wulli

Une autre raison pour laquelle les érudits musulmans soutiennent que la crypto est halal est que le concept de blockchain et de crypto-monnaie est intrinsèquement anti-intérêt. Les lois islamiques sont également anti-intérêts, de sorte que la technologie de la blockchain, la tarification et l’achat et la vente de crypto-monnaie soient considérés comme halal par de nombreux érudits islamiques.

La perspective Islamique de la monnaie selon Meera (2002)

  • La monnaie n’a aucune valeur intrinsèque ce qui veut dire qu’elle ne peut pas être utilisée pour satisfaire les besoins humains. L’islam considère la monnaie comme moyen d’échanger des biens et des services.
  • Toutes les unités d’une monnaie ont une dénomination unique de 100% égale entres elles.
  • La monnaie est un moyen d’échange. Elle sert à définir les valeurs des biens mais pas la sienne.

En finance conventionnelle, les deux visions de la monnaie coexistent. On y trouve une vision qui concorde avec l’Islam soulevée par Mankiw dans son ouvrage Principle of Economics. En revanche, la version qui domine reste celle qui adopte les trois fonctions de la monnaie, la réserve de valeur inclue.

Bénéficiez de 200% de Bonus après votre premier dépôt. Utilisez ce code Promo : argent2035

A ce stade, nous avons présenté un bref cadre conceptuel de la monnaie tel est conçu par la shari’ah. Il sera sujet ensuite de définir les monnaies cryptées pour nous permettre finalement de mettre en place une comparaison des deux concepts et vérifier leur concordance.

La blockchain et les principes islamiques

Les chaînes de blocs font référence aux blocs de technologie utilisés pour enregistrer les transactions de crypto-monnaie numérique. Les chaînes de blocs agissent comme un système d’enregistrement et la raison pour laquelle cette forme de technologie est si importante est qu’il est pratiquement impossible de pirater, de modifier ou de tromper la plate-forme ou le marché de la chaîne de blocs. Avec l’utilisation de la technologie blockchain, les institutions et établissements financiers centralisés ne sont plus nécessaires car aucun contrôle central n’est requis.

Article à lire : Différence entre normes BEP-2, BEP-20 et ERC-20

Selon de nombreux érudits islamiques, la crypto-monnaie est considérée comme autorisée et halal en vertu de la charia islamique, ce qui a ouvert le marché de l’investissement crypto à un public musulman mondial avec un nombre croissant de musulmans souhaitant acheter du crypto et l’utiliser comme une forme de monnaie.

La Contrepartie et ​​valeur commerciale

Du point de vue des règles contractuelles islamiques, il doit y avoir un élément de considération – Mal. Mal (monnaie en arabe) fait référence à la possession et au stockage effectif, et les crypto-monnaies répondent aux critères requis car elles peuvent être possédées et stockées et ont une valeur commerciale (Mutaqawwam). La crypto est un actif numérique réel et viable, sa valeur résident dans ce qui est payé pour cela. Elle est capable d’être détenu et échangé commercialement afin que les exigences de la charia soient satisfaites.

La mosquée Shacklewell Lane dans l’est de Londres est devenue l’une des premières mosquées du Royaume-Uni à accepter les dons de crypto-monnaie et les contributions de Zakat en 2018 pendant le Ramadan.

Les monnaies numériques et la loi islamique, la Chariah

Les principes de la finance islamique stipulent que pour qu’un revenu ou un investissement dans un produit ou un actif soit considéré comme halal, il doit répondre à certains critères. Les principes de la charia devraient être appliqués aux systèmes financiers dans lesquels nous opérons et il y a eu des discussions sur la question de savoir si les règles conçues il y a des siècles peuvent encore être appliquées à un marché financier numérique technologiquement moderne.

La réponse est tout simplement oui, la cryptomonnaie et la finance islamique sont compatibles. Les principes de la charia peuvent être appliqués à l’analyse crypto moderne car ils sont basés sur la justice sociale, la responsabilité et l’éthique qui transcendent toutes les formes de transactions financières. Tant qu’il n’y a pas d’activité illégale, le commerce ou l’investissement dans la cryptographie ne doit pas être considéré comme contraire aux principes de la charia.

Inscrivez vous sur Coinbase et bénéficier de 10$ après le premier achat des cryptomonnaies

Les Investissements et activités illégales

Il y a eu des discussions sur l’utilisation des crypto-monnaies pour des activités illégales telles que les jeux de hasard, la drogue et le blanchiment d’argent. Les critiques de Bitcoin soutiennent également qu’il n’a pas cours légal car il n’est soutenu par aucun gouvernement central qui attribue sa valeur et maintien des normes réglementaires, et il est donc considéré comme un commerce spéculatif. Cependant, islamiquement, l’utilisation d’un article considéré comme halal à des fins illégales ne rend pas l’article d’origine halal.

La propriété de la monnaie reste au propriétaire et les pièces/jetons sont conservés dans un portefeuille électronique. Cela signifie que les investisseurs peuvent participer aux transactions comme et quand ils le souhaitent, en gardant le contrôle de leurs actifs.

Article à lire : Comprendre la banque pour mieux investir

Comme mentionné ci-dessus, la publication du document de travail réalisé par le mufti Muhammad Abu Bakr a clairement identifié que la crypto-monnaie est autorisée en vertu des règles de la charia. Pour les musulmans du monde entier, cela pourrait avoir d’énormes implications pour le paiement de l’argent de la Zakat qui est versé aux pauvres et aux organisations caritatives du monde entier.

Si les musulmans représentent 25 % de la population mondiale et détiennent environ 1,04 milliard de livres sterling en bitcoins, cela signifie que 26 millions de livres sterling sont dus en contributions à la Zakat. Bien evidement ce montant est calculé sur la base du taux de zakat qui est de 2,54%

La cryptomonnaie comme moyen d’échange

La relation entre la cryptomonnaie et la finance islamique peut aussi être appréhendée sous l’angle des échanges. La cryptomonnaie fonctionne comme un moyen d’échange à travers le monde. Cela signifie qu’il peut opérer dans des environnements juridiquement divers et imprévisibles, ce qui le rend souvent plus accessible que les options financières traditionnelles.

Bien que vulnérables aux changements du marché, les pièces cryptographiques telles que Bitcoin et Ethereum sont considérées comme un moyen d’échange légitime. Ils sont disponibles pour une utilisation dans les transactions et le commerce.

Le développement de directives de cryptomonnaie conformes à la charia offre aux musulmans la possibilité d’investissements éthiques. D’un point de vue financier, les organisations caritatives islamiques pourraient bénéficier énormément de la Zakat et d’autres dons grâce à l’investissement et au commerce de la cryptographie.

Article à lire : Les contrats financiers islamiques de participation

De nombreuses banques et établissements financiers dans le monde reconnaissent la crypto comme un moyen d’échange financièrement viable. Ce qui permet aux investisseurs de continuer plus facilement à échanger, acheter et vendre de la crypto-monnaie.

Pour ce qui est de savoir si les contrats relatifs à la cryptographie sont conformes à la charia, étant donné que les relations contractuelles dans la cryptographie sont basées sur des contrats intelligents utilisant la technologie blockchain, cela signifie que le processus peut être rendu de plus en plus sécurisé et automatisé. Cela réduit non seulement les complexités administratives, la confusion et les erreurs.

Bénéficiez de 200% de Bonus après votre premier dépôt. Utilisez ce code Promo : clever

En démontrant la conformité à la charia, la crypto-monnaie gagne en légitimité dans le monde de la finance islamique. Des agences de crypto-monnaie voient le jour dans le monde musulman, telles que One Gram à Dubaï et Hello Gold en Malaisie. Cela ajoute une légitimité supplémentaire aux décisions selon lesquelles la crypto-monnaie est halal et peut être utilisée par les musulmans et les institutions financières islamiques. Le mariage entre la cryptomonnaie et la finance islamique peut faire bon ménage.

Inscrivez sur Binance et gagnez GRATUITEMENT des cryptomonnaies