les assurtechs

Les AssurTechs : Tout savoir sur les Technologies des Assurances

9 avril 2021 Par Faustin Djoufouet

Inscrivez sur Binance et gagnez GRATUITEMENT des cryptomonnaies

La technologie a fait irruption dans le secteur de l’assurance avec force. On parle désormais de l’Insurtech ou les Assurtechs. Vous l’avez sûrement entendu parler sans que vous ne sachiez peut-être à quoi se réfère ce concept. La vérité est que l’innovation technologique dans le secteur des assurances est quelque chose auquel chacun de nous fait face.

Les assurtechs résultent d’un mélange de l’arrivée des milléniales, les développements technologiques, la nécessité d’assurer de nouveaux concepts tels que l’internet des objets et l’émergence de différents modèles économiques tels que l’économie collaborative. Dans cet article nous vous promettons de TOUT VOUS DIRE au sujet des Insurtechs. Mais avant de commencer, voici une formation qui vous permet de gagner 1000euros/Jour sur 5euros.com. Cliquez ici pour l’acheter.

🔹 Qu’est-ce que l’Insurtech ?

Le mot « Assurtech» est l’acronyme de deux mots anglais : assurance et technologie. Les assurtechs peuvent être définis comme la branche de la Fintech qui se consacre au monde de l’assurance.

En d’autres termes, nous faisons référence à l’innovation technologique dans le monde de l’assurance. Ainsi, on parle de startups ou de sociétés d’insurtech, lorsque plusieurs compagnies d’assurance qui utilisent la technologie pour développer leur activité se sont regroupées.

Selon Investopedia, l’insurtech explore des options que les grandes compagnies d’assurance sont moins incitées à exploiter.  Il s’agit des offres de polices ultra-personnalisées, la sécurité sociale et l’utilisation de nouveaux flux de données à partir d’appareils.

Bénéficiez de 200% de Bonus après votre premier dépôt. Utilisez ce code Promo officiel : wulli

En plus de meilleurs modèles de tarification, les nouvelles sociétés d’insurtech utilisent l’intelligence artificielle. Il s’agit en particulier du deep learning pour gérer les tâches des courtiers et trouver le bon dosage de politiques pour fournir une police d’assurance complète.

Utilisez ce code Promo : argent2035

Parmi les autres cas d’utilisation potentiels de l’Insurtech, citons la création de régimes d’assurance à la demande pour les micro-événements. Comme micro-évènements, on a l’utilisation temporaire d’une voiture empruntée ou l’achat d’une assurance maladie pour une courte période. Et l’adoption d’un modèle de couverture de groupe personnalisé avec rabais de groupe.

🔹 Comment fonctionnent les Assurtechs ?

Puisque les assurtechs sont nouvelles par définition, ses applications sont en constante évolution. De manière générale, les Assurtechs rationalisent et améliorent les processus backend. Elle améliore également l’expérience client et permet à la compagnie d’assurance d’économiser de l’argent.

Les assurtechs

Les chatbots et les applications pour smartphone sont des exemples de la façon dont l’insurtech rationalise le processus backend. Les compagnies d’assurance n’ont plus besoin d’embaucher des employés du service client pour répondre aux préoccupations des clients. Beaucoup peuvent être répondus par des chatbots qui répondent automatiquement aux demandes jour et nuit.

Les applications pour smartphone améliorent également l’expérience client. Au lieu d’avoir à imprimer des photocopies de licences et autres documents, un client peut simplement prendre une photo avec son téléphone et la soumettre via l’application. Cela économise du temps et des ressources tant pour le client que pour l’entreprise.

🔹 Les types d’Assurtech

Voici quelques-uns des types courants d’insurtech que vous pourriez vous attendre à voir utilisés par une compagnie d’assurance. Certaines de ces technologies seront éventuellement supprimées par une technologie plus récente, tandis que d’autres évolueront et resteront un aspect important de l’Assurtech.

L’Intelligence artificielle

Le terme intelligence artificielle fait référence à des logiciels capables d’exécuter des fonctions normalement associées aux humains, telles que le raisonnement et l’apprentissage. Les chabots, qui sont essentiellement des programmes informatiques peuvent communiquer avec les clients verbalement ou par texte. C’est un des exemples d’assurances technologiques.

L’apprentissage automatique

Un autre type d’insurtech est l’apprentissage automatique, qui est une sous-catégorie de l’Intelligence Artificielle. Comme son nom l’indique, l’apprentissage automatique est une technologie qui permet aux machines « d’apprendre » au fil du temps. 

Il utilise des algorithmes pour imiter les réseaux de neurones dans le cerveau humain. L’apprentissage automatique permet aux ordinateurs d’acquérir des connaissances en extrayant des modèles à partir de données brutes plutôt qu’en suivant des instructions spécifiques.

Article à lire : Les nouveaux moyens de paiements numériques

Les compagnies d’assurance collectent de grandes quantités de données, mais les entreprises sans Insurtech n’utilisent que 10% de ces données. L’apprentissage automatique permet aux assureurs d’exploiter leurs données plus efficacement et d’extraire des informations précieuses. Voici quelques façons dont les assureurs utilisent (ou utiliseront probablement) l’apprentissage automatique.

Inscrivez vous sur Coinbase et bénéficier de 10$ après le premier achat des cryptomonnaies

  • Modélisation des risques : analyse des données de sinistres afin de prédire le risque de pertes futures
  • Modélisation de la demande : utilisation de modèles mathématiques pour estimer les primes et prédire la demande future de produits
  • Détecter la fraude : identifier les schémas de comportement frauduleux avec l’apprentissage automatique qui ne sont pas évidents pour les ajusteurs humains
  • Traitement des réclamations : automatisation de la déclaration et du traitement des réclamations
  • Souscription : utilisation de l’apprentissage automatique pour aider les souscripteurs à analyser les données collectées auprès des candidats, à signaler les erreurs et à vérifier l’exactitude.

L’Internet des objets

Un autre type d’Insurtech est l’Internet des objets. Ce terme fait référence aux machines ordinaires (comme les réfrigérateurs et les téléviseurs) qui sont connectées à Internet. Un exemple d’IoT est la télématique, l’utilisation d’appareils électroniques dans les véhicules pour collecter, recevoir, stocker et transmettre des données sur un réseau.

Utilisez ce code Promo : argent2035

De nombreuses entreprises qui possèdent des flottes de véhicules les équipent d’appareils compatibles GPS. Ces dispositifs peuvent être utilisés pour suivre l’emplacement des véhicules et mesurer les vitesses de conduite, les modes de freinage, l’accélération et d’autres habitudes. Les assureurs automobiles commerciaux peuvent utiliser les données des appareils pour offrir des remises, améliorer la sécurité et analyser les accidents.

Les applications pour smartphone

Les applications pour smartphone dans insurtech peuvent être conçues pour les clients, les entreprises ou les deux. Ces applications des compagnies d’assurance ont simplifié le processus d’assurance pour les personnes des deux côtés de la transaction.

Les Drones

Certains assureurs utilisent des drones, notamment les assureurs de biens. Les drones peuvent inspecter une propriété lorsqu’il serait dangereux d’envoyer des humains pour inspecter, comme les toits et les zones sinistrées.

Les assureurs de dommages pourraient également trouver une utilisation pour les drones, comme pour inspecter et photographier un site d’accident de voiture. Cette technologie peut également contribuer à rendre votre lieu de travail plus sûr.

🔹 La classification des Insurtechs

Une première classification des Insurtech pourrait être réalisée en fonction du cadre réglementaire qui les régit. On distingue quatre groupes d’assurtech :

  • Les entreprises qui ont l’agrément du régulateur du secteur, car elles exercent les activités qui le nécessitent. Cela peut inclure des assureurs, des courtiers d’assurance, des agences de souscription, etc.
  • Les entreprises qui se trouvent actuellement dans une zone grise, bien qu’elles ne puissent s’inscrire dans aucun arrangement juridique existant. Elles mènent des activités qui nécessiteraient une réglementation appropriée.
  • Soutenir les entreprises technologiques qui, bien qu’elles appartiennent au secteur de l’assurance, offrent des activités complémentaires qui ne devraient donc pas être considérées comme des entités réglementées. Ici, par exemple, se trouvent des fournisseurs de logiciels ou d’infrastructures d’assurance.
  • Les entreprises qui opèrent dans plusieurs secteurs à la fois et l’assurance n’est pas nécessairement leur principale activité commerciale. On pourrait citer comme exemple une entreprise qui fournit un service d’identification numérique.

La classification précédente nous permet de comprendre l’hétérogénéité de l’univers Insurtech et les défis qu’il pose à l’avenir. Certains des nouveaux services qu’ils proposent sont adaptés aux nouveaux besoins des transports urbains (vélos et scooters) ou de la gestion des drones.

Article à lire : Comment créer et vendre des cours en ligne sur votre propre site Web ?

La notion de responsabilité civile de ces sociétés au regard de nos activités sur le réseau a également commencé à se développer. Ainsi, il commence à offrir une couverture contre les cyberattaques contre nos appareils électroniques.

Il existe d’autres groupes Insurtech, spécialisés dans le regroupement d’informations sur différents assureurs sur un même site Internet. Cela permet à l’utilisateur de sauvegarder et de sélectionner l’assurance qui correspond le mieux à ses besoins.

🔹 Les assurtechs: les principaux avantages

  • Des niveaux de personnalisation plus élevés. Grâce à des technologies telles que le big data, les assureurs peuvent offrir des services personnalisés à l’utilisateur. La possibilité de collecter et d’analyser de gros volumes de données facilite l’adaptation des services aux différents profils de consommateurs, ce qui se traduit par un service client plus efficace.
  • Facilité et rapidité. Un autre avantage est la possibilité d’offrir un service 100% en ligne aux consommateurs. De cette manière, les consommateurs bénéficient de prix plus serrés et de moins d’intermédiaires.
  • Meilleure analyse des risques. Désormais, les assureurs pourront offrir un service beaucoup plus précis à chaque client. Éviter que les utilisateurs aient à payer pour une estimation à haut risque, dérivée d’un manque d’informations.

🔹 Les principales limites des Insuretchs

Malgré les avantages que nous avons constatés, il existe certains risques dont nous devons tenir compte lors de l’utilisation de ces types de services.

  • Nous pouvons fournir aux assureurs des informations sur notre santé et les risques associés sans que nous en soyons conscients.
  • Ces sociétés peuvent intégrer des logiciels de suivi et utiliser les données obtenues pour nous servir de la publicité. Soyez particulièrement prudent avec les grandes entreprises technologiques qui entrent dans ce secteur.
  • Comme pour tout autre aspect d’Internet, nous devons prendre des précautions extrêmes en matière de cybersécurité et adopter de bonnes pratiques numériques pour éviter que nos données personnelles ou nos profils ne tombent entre les mains de tiers.

Avant de conclure cette réflexion, regardons cette  courte vidéo.

🚩 Résumé

  • Les assurtechs sont toutes entreprises qui utilisent les technologies pour offrir des services d’assurances personnalisés à leurs clients. Elles visent l’amélioration des expériences utilisateurs
  • L’assurtech est toute technologie utilisée par les compagnies d’assurance pour rationaliser leurs opérations, fournir un meilleur service ou économiser de l’argent.
  • Les exemples courants d’insurtech incluent les chatbots et les applications pour smartphone.
  • Insurtech est une grande entreprise – plus de 16,5 milliards de dollars de financement ont été versés aux startups insurtech entre 2010 et 2019.
  • Les compagnies d’assurance conservent des informations sensibles sur leurs clients, de sorte que la confidentialité et la sécurité des données sont primordiales pour insurtech.

Laissez nous un commentaire. Avant de vous laisser, voici une formation qui vous enseigne comment vendre des conseils sur internet. Cliquez ici pour l’acheter.

Inscrivez sur Binance et gagnez GRATUITEMENT des cryptomonnaies