Comment faire l’analyse financière par les ratios ?

25 janvier 2021 Par Faustin Djoufouet

Inscrivez sur Binance et gagnez GRATUITEMENT des cryptomonnaies

Faire l’analyse financière c’est essentiellement interpréter les différents ratios de structure, de liquidité et de solvabilité. Dans cet article, Finance de Demain vous présente comment faire l’analyse financière parles ratios.

Avant toute chose, il faut garder à l’esprit que le calcul des ratios est l’étape la plus importante de la démarche d’analyse financière. Cette étape n’intervient qu’après la collecter des informations, les retraitements des états financiers.

Lire aussi : la démarche de l’analyse financière : une approche pratique

Mais avant, je voudrais vous faire part de cette formation hyper détaillée qui vous donne Conseils et stratégie pour créer et développer votre entreprise très facilement.

1. L’analyse de la liquidité

1.1. Les ratios de liquidité

La liquidité est une mesure de la capacité d’un débiteur à rembourser ses dettes dans l’hypothèse de continuité d’activités. Elle se différencie de la solvabilité qui se place sous l’hypothèse de la cessation d’activités. Pour mesurer la liquidité d’une entreprise on évalue l’importance de ses fonds disponibles pour ses débours.

Bénéficiez de 200% de Bonus après votre premier dépôt. Utilisez ce code Promo officiel : wulli

Ceci à partir du ratio de liquidité générale, de liquidité réduite et de liquidité immédiate. Le ratio de liquidité générale mesure la capacité d’une entreprise à acquitter ses dettes à court terme. Lorsqu’il est supérieur à 1, l’actif circulant permet de financer au moins le passif circulant. L’entreprise peut alors être considérée comme « solvable » à court terme.

Le ratio de liquidité réduite équivaut au rapport de l’actif circulant (actifs les plus liquides d’un bilan) moins les stocks, sur le passif à court terme (dettes à moins d’un an).

Le ratio de liquidité immédiate quant à lui est plus restrictif que les deux autres ratios. Il indique la capacité d’une entreprise à faire face à ses engagements à court terme sans recourir à ses actifs à court terme non liquides (dont les stocks).

1.2. Analyse financière par les ratios de couverture des emplois stables

Le ratio de couverture des emplois stables, mesure le taux de couverture des actifs détenus à LT par des passifs.

Utilisez ce code Promo : argent2035

Ce ratio doit être au moins égal à 1 (100%). Il est même préférable qu’il soit supérieur à 1 car cela signifie que les ressources stables de l’entreprise lui permettent de dégager un excédent de liquidité qui pourra servir à financer le besoin en fonds de roulement.

1.3. Le ratio de vétusté

Le ratio de vétusté mesure le niveau d’usure de l’appareil de production d’une entreprise. Il s’exprime en pourcentage.

Au plus il s’approche de 1, au plus il indique que l’outil est production est récent. Dans le cas contraire, il indique un vieillissement.

Le ratio d’indépendance financière

Le ratio d’indépendance financière met en avant l’état de l’endettement financier de l’entreprise par rapport à ses fonds propres.

Un ratio trop faible risque de compliquer les possibilités de trouver des financements externes car il indique que l’entreprise est dépendante des entités qui la financent et ne dispose que de très peu de marge de manœuvre générée par ses fonds propres.

1.5. Le ratio d’autonomie financière

Des ratios calculés jusqu’à présente, celui de l’autonomie financière (RAF) est particulièrement important. La règle financière veut que les apporteurs de capitaux doivent au moins intervenir pour la moitié du financement de l’investissement en vue d’assurer à l’entreprise son autonomie vis-à-vis des tiers. Selon l’approche financière, l’autonomie financière s’exprime comme suit :

Si RAF < 1, alors l’entreprise a toujours la possibilité de s’endetter à long et moyen terme.

Inscrivez vous sur Coinbase et bénéficier de 10$ après le premier achat des cryptomonnaies

Dans le cas où  RAF > 1, alors l’entreprise est dans l’incapacité de s’endetter davantage. Autrement dit, elle doit reconstituer son capital ou l’augmenter en vue de se procurer une nouvelle marge pour l’endettement et une assurance pour ses partenaires financiers.

2. L’analyse de la rentabilité

L’interprétation des ratios de rentabilité correspond en réalité à la dernière étape de l’analyse financière de l’entreprise. L’idée est de faire ressortir de l’analyse économique les principaux ratios pour pouvoir effectuer des comparaisons avec d’autres entreprises du même secteur. 

En fait, la rentabilité d’une entreprise est une composante essentielle de sa performance globale. Elle peut être définie comme sa capacité à dégager des résultats (bénéficiaires) à partir des capitaux investis.

Compte tenu des différents niveaux de résultat, trois niveaux d’analyse de la rentabilité existent : la rentabilité d’exploitation, la rentabilité économique et la rentabilité financière.

Les ratios de rentabilité mesurent à cet égard les résultats par rapport : à l’activité (rentabilité d’exploitation) ; aux moyens de production ou aux investissements (rentabilité économique) ; et aux moyens financiers (rentabilité financière).

2.1. L’analyse de la rentabilité d’exploitation

Parmi les ratios de rentabilité d’exploitation, on a :

  • Le taux de marge commerciale TMC

Le TMC concerne les entreprises ayant une activité essentiellement commerciale. L’examen de ce ratio permet d’apprécier la marge commerciale de l’entreprise et par conséquent sa stratégie commerciale. En effet, une marge élevée permet d’engager des charges sans souci et un meilleur service commercial.

Cet indicateur permet à l’entreprise de se comparer par rapport aux concurrents du même. Le suivi de cet indicateur dans le temps permet d’apprécier la politique commerciale de l’entreprise. Mathématiquement, le taux de marge brute s’obtient par la formule suivante :

  • Le taux de valeur ajoutée (TVA)

Ce ratio utilisé dans les entreprises industrielles mesure le degré d’intégration de l’entreprise. Il permet d’établir une distinction entre les coûts des facteurs de production externes et internes de l’entreprise. Il est égal à :

  • Le taux d’Excédent Brut d’Exploitation (EBE)

Le ratio d’EBE mesure la marge dégagée par chaque unité de chiffre d’affaires indépendamment des différentes politiques de l’entreprise. Il est exprimé par le rapport suivant :

L’EBE est le premier indicateur de la performance industrielle ou/et commerciale de l’entreprise.

Il est obtenu par la relation suivante :

Une fois sa valeur calculée, deux cas peuvent se poser :

Si EBE > 0,  alors l’entreprise est rentable du point de vue de l’exploitation ;

Si EBE<0, on parle alors d’« insuffisance brute d’exploitation ». Autrement dit, le chiffre d’affaires de l’entreprise ne couvre pas ses charges.

  • Le taux de rentabilité d’exploitation (TRE)

Ce ratio mesure le niveau du résultat d’exploitation dégagé par chaque unité de chiffre d’affaires. Ce ratio s’exprime par le rapport :

  • Le taux de rentabilité commerciale (TRC)

Le dernier ratio de cette famille est celui qui détermine le niveau de résultat net dégagé pour chaque unité de chiffre d’affaires. Il s’exprime par le rapport :

  • Le ratio de rotation des stocks

Le ratio de rotation des stocks mesure le nombre de fois que le stock a été renouvelé durant l’année. Ce ratio est un bon indicateur de la qualité des marchandises en stock (degré de désuétude) et de l’efficacité des pratiques d’achat et de gestion des stocks.

On le calcule en divisant le coût des biens vendus par la valeur moyenne des stocks au cours d’une période donnée.

Il est important d’évaluer la rotation des stocks parce que chaque rotation génère des bénéfices bruts. Ce ratio peut révéler où vous pourriez améliorer vos pratiques d’achat et votre gestion des stocks.

À titre d’exemple, vous pourriez analyser vos habitudes d’achat et celles de vos clients afin de déterminer comment vous pourriez réduire au minimum vos stocks. Vous pourriez monnayer une partie des stocks désuets en les vendant au rabais à certains clients.

Afin de calculer le ratio de rotation des stocks sur une année, il faut d’abord calculer le stock moyen de l’entreprise.

Un ratio trop bas peut exprimer différentes situations. Soit l’entreprise rencontre des difficultés commerciales ou elle est sur-approvisionnée.

Un stock trop garni est un élément à surveiller qui peut par exemple engendrer des frais de stockage supplémentaires ; dans le cas de marchandises périssables où, la valeur diminue avec le temps, un stock trop important peut impacter significativement la santé financière de l’entreprise.

Au contraire, un ratio élevé signifie que le stock est géré de manière optimale par rapport au volume de ventes réalisé par l’entreprise au cours de l’année.
  • Le ratio de rotation des créances clients

Le ratio de rotation des créances clients renseigne sur la durée moyenne écoulée entre la date d’émission d’une facture et celle de son règlement effectif. Ce ratio se calcul à partir du rapport suivant :

Ce ratio permet d’esquisser une tendance concernant le temps que vos clients mettent à s’acquitter des dettes. Un délai moyen trop long peut exprimer plusieurs choses. Soit vos clients rencontrent des difficultés financières ou que les délais que vous accordez à vos clients sont trop courts.

A l’inverse, un délai moyen de paiement client court signifie que vos clients sont fiables, respectent les échéances imposées ou qu’ils bénéficient d’une bonne santé financière.
Analyse financière par les ratios
Analyse financière par les ratios
  • Le ratio de rotation des dettes fournisseurs

Sensiblement proche du ratio précédent, le taux de rotation des dettes fournisseurs exprime le temps moyen pris par l’entreprise pour régler les dettes qu’elle a contracté auprès de ses fournisseurs. Il est calculé comme suit :

Un délai moyen de paiement court est une caractéristique fortement appréciée par vos fournisseurs. Cela signifie que vous êtes fiables et que vous respectez les engagements que vous avez conclu avec vos partenaires. Ainsi, payer ses fournisseurs trop vite peut cependant causer des difficultés de trésorerie en fonction des moyens de l’entreprise.

Il est conseillé de respecter les délais préconisés et de payer vos fournisseurs à la date d’échéance convenue au préalable. Par ailleurs, laisser suffisamment de temps à votre entreprise pour encaisser des ventes permet de garnir votre trésorerie et par la suite de payer vos fournisseurs plus tranquillement.

3. L’analyse de la rentabilité économique (RE)

Les ratios de mesure de la rentabilité économique permettent de juger de la capacité de l’entreprise à dégager des résultats (bénéficiaires) en mobilisant juste les capitaux nécessaires à l’exercice de son activité. La rentabilité économique découle de l’aptitude de l’entreprise à vendre et à générer des marges et des résultats qui permettent au capital de l’entreprise son renouvellement et sa rémunération. Le taux de rentabilité économique nette est exprimé par le rapport :

La rentabilité économique globale se mesure par rapport à l’actif économique net.

Cet indicateur de rentabilité économique permet d’éclairer les investisseurs sur la rémunération des capitaux nécessaires à l’exploitation. Or, cet indicateur n’est pas significatif pour tous les utilisateurs de l’analyse financière.

C’est pourquoi, les apporteurs de capitaux par exemple sont intéressés par la rentabilité financière, notamment la rémunération de leurs apports. Cette vidéo vous présente quelques ratios à calculer.

Utilisez ce code Promo : argent2035

4. L’analyse de la rentabilité financière (RF)

Les ratios financiers sont les plus utilisés par le dirigeant pour suivre l’évolution de l’entreprise. Ces ratios permettent d’apprécier la capacité de l’entreprise à servir des dividendes à ses actionnaires et à rémunérer ces derniers de façon à leur compenser le risque encouru.

L’importance de ce ratio est appréciée en référence au taux moyen de rendement des placements à revenu fixe. Il s’exprime par le rapport :

Lire aussi : la démarche de l’analyse financière : une approche pratique

L’analyse financière par les ratios est la meilleure façon d’apprécier la situation financière de l’entreprise. Cependant, si vous souhaitez prendre le contrôle de vos finances personnelles en six mois, je vous recommande fortement ce guide.

A vous de jouer, laissez vos avis en commentaires

Inscrivez sur Binance et gagnez GRATUITEMENT des cryptomonnaies